Bilan livresque de 2015

Pendant l’année 2015 j’ai pu lire 43 livres soit 18581 pages ce qui est un bon bilan pour moi. Mais ce dont je suis le plus contente c’est la diversité qu’il y a dans ces livres : classiques, poésie, contemporain, jeunesse, SFFF, théâtre… Ça manque juste un peu d’essais ! Pendant cette année j’ai pu renouer avec certains de mes auteurs adorés, en découvrir d’autres, être surprise par certains… Revenons sur les livres qui m’ont marquée.

J’ai continué ma découverte de Romain Gary, plus je côtoie cet auteur, plus je l’aime ! Pour tout dire, j’envisage même la possibilité de faire mon mémoire de master en rapport avec lui, je laisse ça mûrir jusqu’en septembre prochain ! J’ai lu cette année Les enchanteurs et La promesse de l’Aube, dans le premier on suit un enchanteur et son père qui combattent la Réalité sur près de 200 ans, le second est autobiographique et centré sur la relation si particulière entre l’auteur et sa mère. J’ai préféré celui-ci mais il faut dire que j’ai un faible pour les autobiographies et le ton qu’emploie Gary pour parler de lui-même, une prétention ironique chargée d’auto dérision, est plein de charme et d’humour. Et c’est grâce à ce style si particulier que Gary arrive à faire de sa vie un véritable roman et des gens qui l’entourent des personnages hors du commun. En premier lieu sa mère, femme de caractère, pleine d’ambition pour son fils et jamais à court de ressource, totalement fantasque par sa démesure mais terriblement attachante. On suit leurs vies de la naissance de Romain Gary en actuelle Lituanie, à la fin de la seconde guerre mondiale, 400 pages où se dévoile tout l’amour d’une mère hors du commun.

L’année a commencé avec des lectures classiques sur le thème des « visages d’Eros » que j’étudiais dans mon cours de littérature comparée. J’ai donc pu découvrir Goethe, Garcia Marquès et Laclos que je devais lire depuis un moment. Ma préférence a été sans aucun doute à L’amour aux temps du choléra, j’en garde le souvenir d’un livre qui fait voyager, qui a une atmosphère vraiment particulière faite d’enchantement, de volupté et d’un arrière-goût un peu amer. Les trois protagonistes sont vraiment intéressants et parfois même surprenants, la narration non-linéaire renverse l’idée que l’on pouvait se faire d’eux au départ et c’est un point que j’ai beaucoup apprécié, j’aime être surprise dans mes lectures ! J’ai bien aimé Les liaisons dangereuses mais c’est surtout l’étude qu’on en a faite qui m’a beaucoup intéressée, par contre Les souffrances du jeune Werther n’ont pas trouvées grâce à mes yeux, mais je ne suis pas une grande fan des héros romantiques…

Niveau jeunesse/young adult j’ai fait connaissance avec l’auteure Rainbow Rowell qui a su faire battre mon cœur de midinette avec Attachements et Fangirl, avec une préférence pour le deuxième. Outre la romance qui est plus surprenante qu’on pourrait le croire au début du roman, l’auteure aborde à chaque fois des thèmes variés et intéressants : la gémellité, l’univers des fan-fiction, l’entrée à la fac et les attentes qu’on peut en avoir… Le tout avec justesse, tendresse mais aussi beaucoup d’humour. Cat est une héroïne vraiment attachante et on avale les nombreuses pages du livre avec délice ! J’ai également lu La bibliothèque des cœurs cabossés de Katarina Bivald, une trame narrative pas forcément surprenante mais l’évocation de nombreux classiques de la littérature m’a beaucoup plu et l’auteure pose des problèmes intéressants sur les choix qu’on peut faire et le courage qui doit les accompagner. Mais en bref, c’est surtout un livre qui fait du bien au moral !

En SF j’ai enfin découvert le fameux livre d’Alain Damasio, La horde du contrevent qui m’a tenue en haleine grâce à une intrigue complexe et passionnante, aux personnages nombreux et ayant chacun leur particularité. On s’attache beaucoup à eux et on apprend à les connaître grâce au style qui change en fonction du personnage, ils ont chacun leur manière de raconter les choses, de les voir, et ce mode de narration un peu complexe à suivre au début est vraiment intéressant, il permet de voir le même évènement de différent point de vue et surtout de mieux cerner les personnages sans passer par de longues explications et en étant plus subtile.
Et en fantasy j’ai fini la saga de L’Assassin Royal de Robin Hobb, commencée il y a bien quatre ans, j’ai avalé les six tomes qui me manquaient pendant l’été, je ne vais pas trop en parler vu que je spoilerai la moitié de la série mais j’ai adoré retrouver les intrigues politiques de Castercelf et les nombreux personnages qui peuplent cette ville.

Et pour finir le contemporain ! J’ai fait une bonne moisson cette année, entre découverte ou redécouverte de certains auteurs.
Muriel Barbery a sorti son troisième livre La vie des elfes que j’attendais avec impatience et qui ne m’a pas déçu même s’il est complètement différent de L’élégance du hérisson. On nage dans une ambiance féérique à la limite de l’onirisme. On connaît finalement très peu les personnages, on n’a pas leur psychologie entière mais juste des esquisses qui vont à l’essentiel. C’est surtout l’atmosphère qui est très particulière, j’avais l’impression d’être en suspension quand je lisais. Tout est dessiné de manière à peine appuyé, on suit les mots en se laissant emporter et sans se poser de questions. L’écriture est magnifique, je pense que c’est un roman à lire à voix haute pour vraiment s’immerger dans cette campagne farouche entourée d’une certaine magie sombre et de beaucoup de mystères.

J’ai aussi redécouvert Catherine Cusset, je n’avais pas trop aimé Indigo mais Un brillant avenir a eu plus de succès. Il s’étale sur plusieurs années, nous suivons l’histoire d’Hélène en alternant des chapitres biographiques qui racontent son histoire et des chapitres plus actuels, de nombreux thèmes sont abordés à travers cette femme forte qui a émigré aux États-Unis avec son mari et son fils : le deuil, la religion, l’éducation, l’indépendance des enfants… Je ne saurai pas vous le résumer brièvement, surtout qu’une partie du plaisir vient de la découverte de l’histoire d’Hélène, mais je vous le conseille vivement !

Dans les découvertes : Joël Dicker et Thomas B. Reverdy. J’ai enfin lu La vérité sur l’affaire Harry Québert du premier, je l’ai commencé sans trop savoir de quoi ça parlait et j’ai beaucoup aimé. Cela faisait longtemps que je n’avais pas été prise dans un roman comme ça, l’envie de savoir ce qu’il va se passer, lire quelques pages même si ce n’est que deux dès qu’on en a l’occasion… Ce thriller est assez original puisqu’il détourne un peu les codes du genre, déjà il s’étale sur 850 pages, ensuite la temporalité est assez large et le récit ne suit pas une ligne chronologique, on fait des bonds dans le passé, les points de vue sont variés et présenté très subjectivement sans trop de mise à distance donc on a du mal à démêler le vrai du faux. Il y a des réflexions intéressantes sur l’écriture, sur les relations, la vie dans les petites villes, mais surtout j’ai admiré les renversements de situation que l’auteur mène d’une main de maître ! Bon je suis un peu nulle pour trouver la fin des livres, là j’en imaginais une qui me plaisait déjà bien mais l’auteur réussit à aller encore plus loin et j’ai beaucoup aimé être surprise comme ça. J’ai eu la suite à noël, Le livre de Baltimore, j’espère qu’il sera aussi bien.

Pour le second, Il était une ville de Thomas B. Reverdy, je pense en faire une chronique dans la semaine, elle est déjà en partie préparée donc ça devrait aller vite.

Sur ce, bon week-end à tous, je vous laisse avec le nouveau single d’un groupe que j’affectionne, The Jezabels :

Publicités

Bilan Juin

Au programme pour ce mois de Juin il y a eu :

  • A comme Association 3 et 4, que, hum, je n’ai pas chroniqué, ET à vrai dire je les ai un peu oubliés ces deux là ^^ Alors, chronique express : Jasper m’a comme dans le premier tome bien fait rire et j’ai beaucoup apprécié son compagnon d’aventure avec qui il avait des dialogues assez hors du commun ! Par contre l’histoire en elle même ne m’a pas plu plus que ça, j’ai eu un peu de mal à me mettre dedans. J’aime par contre Ombe de plus en plus, on en apprend pas mal sur elle dans ce tome et c’est très appréciable. La fin de ce tome est très touchante, et ajouté au fait que ce livre soit le dernier que Pierre Bottero ait écrit la rend encore plus intense. Les deux tomes se complètent très bien, le quatrième venant éclairer les zones d’ombres qui sont dans le troisième. Une bonne lecture donc pour ces deux tomes, maintenant j’attends que la bibliothèque achète le cinquième. =D
  • Je continue doucement la découverte de Stephen King, en lisant un de ces livres par mois, et Juin a eu l’honneur d’accueillir Simetierre qui fut un coup de coeur ! Impossible de lâcher ce récit une fois commencé, vous êtes plongé dans le quotidien de la famille Creed et suivez avec horreur la destruction d’une famille attachante. Pour Juillet, ça sera Misery !
  • Petit recueil de nouvelle de Dick pour continuer : Souvenir. Très belle découverte de l’auteur, un bon aperçu des thèmes qu’il doit sûrement aborder plus profondément dans ses romans, que je tenterai prochainement.
  • Et en ce moment, je suis plongée dans Les Eveilleurs, le tome 1 : Salicande de Pauline Alphen, chronique pour dimanche  normalement pour la lecture commune, mais je serai peut-être un peu en retard, je ferai mon possible ! Et en même temps, je lis le tome 3 de la série dont l’héroïne est Thursday Next : Le Puits des Histoires Perdues, c’est totalement dans la lignée des deux premiers tomes : déjanté, complètement loufoque, on en apprend de plus en plus sur l’univers littéraire si riche et dense qu’a su créer Jasper Fforde, un délice ! =D
Voilà pour ce mois de juin, sinon je ne repasserai pas beaucoup par ici pendant Juillet et Août car je pars en vacances, je n’aurai donc pas toujours internet ou l’occasion d’y aller, je vous souhaite donc à tous de très belles vacances ou du moins, un bel été : profitez du soleil pour lire en bronzant ! ^^ Si j’ai le courage j’écrirais mes avis sur des feuilles volantes (que je risque très fortement de perdre) et je les recopierai à la rentrée ici pour quand même garder une trace de ces lectures estivales. 🙂 

Bilan Mai

Pas grand chose pour ce mois de Mai, 5/6 (ah les livres lus à cheval sur deux mois ! :P) livres lus dont seulement 2 chroniqués… Mais ces deux là sont des coups de coeur, ça compense. ^^ Shining de Stephen King et Et Nietzsche a pleuré d’Irvin Yalom, deux coups de coeur donc mais dans des genres totalement différents !

J’ai commencé le mois en finissant le tome 2 de l’Assassin Royal, qui continue sur la lancée du 1er, une très bonne lecture donc  ! Mais toujours pas d’article car je ne me suis pas encore décidée sur la forme que j’allais donner à cette saga pour les chroniques. Je ne me vois pas rédiger un avis sur chaque tome. ^^’ Peut être un avis général à la fin du premier cycle, on verra le moment venu.

J’ai aussi lu mon premier manga : Quartier Lointain de Jiro Taniguchi (l’intégral). L’histoire est superbe, un homme de 48 ans se retrouve dans la peau de l’adolescent qu’il était à 14 ans et va essayer de changer les choses, malgré ça au bout de 200 pages je commençais à me lasser des dessins, je préfère quand il y a des écritures de partout. Je retenterai sûrement le manga mais pas tout de suite et j’en prendrai un plus court 😀 Si vous avez des suggestions n’hésitez pas, je ne m’y connais absolument pas dans ce genre.

Et j’ai fini le mois avec la Ferme des Animaux de George Orwell, lecture appréciée mais complexe. Malgré ces 150 pages, il y a beaucoup de contenu et je pense être passé à côté de certaines choses, à relire plus tard ! Vous pouvez aller voir la chronique de Shanaa qui explique tout très bien, et un grand merci à lui pour le prêt. 🙂

J’ai commencé Le ciel est plein de mes aïeux d’Yves de Mellis pour ce début du mois de juin, et j’enchainerai sûrement avec Simetierre de King après.

Bon mois de Juin à tous ! 🙂

Bilan Avril

Désolée je suis en retard mais j’ai vraiment pas pu le faire avant, entre un week-end chargé et les devoirs c’était juste pas possible ! =)

Alors ce mois-ci, 5/6 lectures au total ! (5/6 car il y a le fameux livre en VO qui était à cheval sur les Mars-Avril). J’ai donc continué Skin Hunger, (le livre en VO) jusqu’au 17 Avril, ça m’a donc pris pas mal de temps. Par contre je ne le chroniquerai pas, car l’ayant lu en VO,  je suis sûre d’être passée à côté de pas mal de choses et je m’en voudrais de ne pas parler du livre à sa juste valeur, mais j’ai beaucoup apprécié ! J’ai hâte de lire le tome 2 (bon par contre en français, et je relirai le 1 en français avant sûrement). Vous pouvez aller jeter un oeil sur les chroniques de Sita ou de Lalou, toutes les deux aussi élogieuses ! 🙂

Ensuite (enfin en même temps ^^) il y a eu le tome 2 de A comme Association, une très bonne lecture : Ombe m’a beaucoup plu comme héroïne. J’ai relu pour la énième fois Vive la république de Marie Aude Murail et j’ai continué avec Terrienne de Jean-Claude Mourlevat, mon article ici.

Après, Les éclaireurs d’Antoine Bello, qui est la suite des Falsificateurs, donc j’hésite à faire un billet groupé sur les deux, mais comme le 1 je l’ai lu il y a pas mal de temps il faudrait que je le relise en diagonale pour en parler comme il se doit. Car ces deux livres sont des coups de coeur ! En fait je vais faire un article car là j’étais parti pour vous en faire un dans le bilan. 😛

Et pour finir le tome 7 d’Artemis Fowl, qui est dans meilleurs tomes à mon goût (après le 6, et ses voyages dans le temps). Artemis se retouve confronté à lui même au travers de sa maladie et c’est assez intéressant, mais je ferai pas d’article dessus, commencer à chroniquer le tome 7 quand je n’ai pas fait les autres, ça n’a pas beaucoup de sens ^^).

Oh le petit dernier que j’ai failli oublier, je me suis replongée dans Journal d’une princesse car je me suis rendue compte que je n’avais pas lu le dernier tome, ce que j’ai donc fait rapidement. 😛

Voilà pour ce mois, et en ce moment je lis le deuxième tome de l’Assassin Royal, que j’ai bientôt fini. J’aime beaucoup ! 😀

Oh et je voulais vous faire partager un coup de coeur musical : c’est par ici !

Bilan de Mars

Non, ce n’est pas un poisson d’avril : je suis à l’heure pour le bilan du mois de Mars (d’accord il est tard mais on est toujours le 1er Avril, et comme j’ai décidé de faire mes bilans mensuels le 1er du mois qui suit, je suis à l’heure) ! 😀

Ce mois ci j’ai lu 5 livres, c’est très peu mais comme je lis Skin Hunger en VO, je suis très longue, pour vous dire ça fait depuis le premier mars que je suis dessus (page 177 à ce jour) ! J’ai donc fait des pauses pour avoir l’impression d’avancer un peu dans mes lectures 😛

J’ai donc lu Rendez-vous avec la mort d’Agatha Christie, un délice ! La virevolte de Nancy Huston : la découverte d’un style très sympa, Délicieuses Pourritures, qui me laisse septique, je ne fais donc pas de billet car je sais pas du tout quoi dire dessus, et j’ai fini hier soir A comme association, le tome 1 d’Erik L’Homme, billet demain ! Et pour les cours j’ai lu Oedipe Roi de Sophocle, j’aime bien la tragédie Grecque donc c’est passé sans problème ! =)

Voilà, donc un bilan sans beaucoup de lectures ! Mais vous avez sûrement vu le nouvel habillage de Tâches d’Encre, qui a revêtu ses vêtements pour les beaux jours 😉 Merci à Maxoo pour la nouvelle bannière, et la photo des livres est un tout petit aperçu de tous les livres dont recelle Shakespeare & co ! 😉

Je me suis aussi inscrite à deux challenges : Shakespeare et Dickens ! 😀

Au premier Mai ! Passez un bon mois d’Avril et ne vous découvrez pas d’un fil 😛

Bilan Février

Bonjour !

Ca commence bien, j’en suis qu’au deuxième mois de mon blog et j’ai déjà des chroniques en retard… 😛

On va faire comme si on n’avait rien vu ! Pour Février donc : Les jumelles de Highgate, Harry Potter (en VO !), j’ai lu Zazie dans le métro de Raymond Queneau mais je trouve pas très intéressant de faire une chronique dessus, et puis c’était pour les cours, je préfère faire des chroniques sur des livres que j’ai choisi de lire. 🙂 La quête d’Ewilan (j’ai emprunté le 2, je le lis bientôt :D). Il y a eu aussi Le dossier Cameryn, le tome 4, je ne le conseille pas, si vous devez en prendre un, prenez le 2 ! Et la danse des obèses (chronique prête, mais il faudra attendre le 16 mars ;)) et enfin… l’Assassin Royal tome 1 de Robin Hobb ! Grand coup de coeur, je ferai une chronique quand j’aurai le deux (il y en a 13), car aux USA les livres sont par deux, enfin en France ils ont coupés les livres en deux. Je sais pas si je suis très claire 😛

Un total de 7 livres pour ce mois de février, soit un livre de plus que le mois dernier ! 😀

Bilan Janvier

Bonsoir, bonjour, bonne nuit… selon l’heure à laquelle vous passez par ici 😉 

Je sais on est le 5 février,  je suis un peu en retard pour le bilan de janvier mais c’est le début de mon blog il faut que je m’habitue =)

Pour résumer Janvier à été un mois à coup de coeur avec Chien Blanc,  de déception avec Le baiser de l’ange, de découverte avec Le joueur d’échecs de Stephen Zweig, d’humour avec God Save la France. En passant par une bonne découverte avec Les beignets de tomates vertes. Un total de 6 livres (Lady Susan est une ancienne chronique, et j’ai lu Le temps n’est rien d’Audrey Niffenegger que je n’ai pas chroniqué) ce qui me parait raisonnable :).

  Je me suis également mise à la lecture en Anglais avec Harry Potter et il y a eu … l’ouverture de mon blog ! 😀 Je profite donc de cet article pour vous annoncer que mon blog est ouvert depuis un mois (bon en vérité c’est demain mais c’est pour rattraper mon retard du bilan 😉 ) ! Je suis très contente d’avoir prise cette iniative, un peu d’hésitation au début : « je ferai 2-3 chroniques et je m’arreterai… » et bien non, plus j’avance plus ça me plait 😀

Merci beaucoup pour vos visites et commentaires qui me font très plaisir 🙂

A bientôt ! 🙂