Beignets de Tomates vertes de Fannie Flag

« Un sacrée numéro, Idgie ! La première fois qu’elle a vu Ruth, elle a piqué un fard et elle a filé à l’étage pour se laver et se mettre de la gomina. Par la suite, elles ont ouvert le café et ne se sont plus jamais quittées. Ah ! Les beignets de tomates vertes du Whistle Stop Café … J’en salive encore ! »
Un demi-siècle plus tard, Ninny, quatre-vingt-six ans, raconte à son amie Evelyn l’histoire du Whistle Stop, en Alabama. Il s’en ai passé des choses, dans cette petite bourgade plantée au nord de la voie ferrée ! Et Evelyn, quarante-huit ans, mari indifférent, vie sans relief, écoute, fascinée. Découvre un autre monde. Apprend à s’affirmer, grâce à Ninny, l’adorable vieille dame.
Chronique du Sud profond de 1929 à 1988, ce roman tendre et généreux vous fera rire aux éclats et, au détour d’une page, essuyer une larme. Humour et nostalgie : une recette au parfum subtil …

Première phrase : Le Whistle stop café a ouvert ses portes la semaine dernière , juste à côté de la poste où je travaille.

Édition : J’ai lu

Nombre de pages : 466

Mon avis :

Alors… Par où commencer ? Déjà pourquoi j’ai lu ce livre ? J’ai vu le film  plusieurs fois (des actrices sendonc quand j’ai su que c’était une adaptation d’un livre… j’ai foncé ! Après l’avoir eu, j’appréhendais, le film est tellement bien que j’avais peur d’être déçue (c’est pour ça que normalement je lis le livre et vois le film après, je préfère m’en prendre au film qu’au livre :P), j’ai donc laissé trainer… (Mon avis sera plus une comparaison entre le film et le livre qu’une critique que sur le livre je pense :p.)

Effectivement il y a des changements, des gros, des petits, des rajouts… Mais ça ne m’a absolument pas dérangé, c’est comme si on avait un autre point de vue sur la même histoire, un point de vue plus détaillé. On découvre donc avec grand plaisir Ruth et Idgie, la charmeuse d’abeilles. Les personnages secondaires sont bien développés, ils ont chacun leur histoire personnelles leur parcours… Le film est vraiment centré sur Ruth et Idgie, là on sort un peu de ce cadre fermé, et c’est assez agréable ! On suit d’avantage Evelyn et Ninny a une place plus importante que dans le film.

La narration est un peu étrange, une fois c’est Ninny qui nous raconte, d’autre fois on suit Idgie, Ruth et les autres. On a aussi la même chose raconté deux fois, une première fois incomplète en après la version plus précise et exacte. Au début on a aucun ordre chronologique, on sait pas mal de choses dès le début alors que le film garde un certain suspense.

Un dernier point, la gazette de Weems au début de chaque chapitre qui se passe à Whistle Stop est très sympa, ça permet de se familiariser avec les habitants en apprenant tous les petits potins du bourg !

Ah oui et aussi : au début on a un peu de mal avec les nombreux noms, mais on s’habitue vite !  🙂

Pour conclure   : un livre touchant et émouvant que je recommande, ainsi que le film !

Publicités

15 réflexions sur “Beignets de Tomates vertes de Fannie Flag

  1. Je viens lire ton article après avoir lu le livre ! Tu me donnes bien envie de découvrir le film du coup. Il a l’air de bien respecter le livre tout en traitant l’histoire à sa manière, et donc en se concentrant plus sur certains personnages, si j’ai bien compris.
    Et c’est marrant de retrouver Mary Louise Parker dans le rôle de Ruth, je ne la connais que dans « Weeds », mais j’ai du mal à la voir dans le rôle de la « belle Ruth », je ne sais pas pourquoi..

    • Oui c’est vraiment une très bonne adaptation ! Fidèle mais tout en montrant un autre point de vue que celui qu’on aurait pu avoir à la lecture du livre. Je trouve ça toujours intéressant d’avoir une autre interprétation, même si les adaptations ne sont pas toujours très fidèles ça peut ouvrir d’autres portes de compréhensions ! C’est vrai que quelques personnages du livre sont éclipsés, celui qui part à New-York il me semble, mais je ne me souviens plus exactement donc je voudrais pas dire de bétises. ^^
      Je ne la connaissais pas avant mais je l’ai revu dans un autre film, je ne sais plus lequel, où elle était à l’opposé de son rôle dans ce film, ça m’a fait un peu bizarre ! Mais elle est très bien dans ce rôle, toute douce mais avec une petite pointe de folie !
      En tous cas, bon visionnage ! 😉

      • Pour le personnage dont tu parles, je pense que c’est un des fils de Big George qui part dans la « grande ville » de Birmingham non ? Je ne sais plus si c’est Jasper ou Artie. Mais au final, l’auteure réserve quelques pages à presque chacun de ces personnages « tertiaires », donc ça peut être dur de s’y retrouver.
        Et concernant l’actrice Mary Louise Parker, moi j’ai honte de le dire, mais je l’ai vue récemment dans le film « Red » avec Bruce Willis, Morgan Freeman et Helen Mirren. J’ai mis du temps à la reconnaître d’ailleurs.. 😉

        • Oui voilà c’est d’un de cela dont je me souviens !
          Ahah, impossible de retrouver où je l’ai vu moi ! Peut-être dans un épisode de série, je ne sais plus trop. ^^

  2. Egalement dans ma LEL, j’ai vraiment hâte qu’il atterrisse dans ma PAL ^^’ (mais mon budget n’est pas d’accord…)

    • Il est pas cher du tout, un peu moins de 8 euros, ça passe inapercu 😛
      Sinon, je vais essayer de le faire partir en livre voyageur, je verrais ça ce Week end 🙂

    • N’hésite pas ! Mais moi c’est le film qui m’a le plus marqué, peut être parceque je l’ai vu avant de lire le livre ? Mais le livre est quand même super 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s