Voyage : Prague, République-Tchèque

Bonjour, bonjour !

Je reviens aujourd’hui pour un article inhabituel sur un voyage que j’ai fait il y a peu avec mes deux meilleures amies. Ça fait un moment que je voulais élargir un peu les centres d’intérêts du blog mais je n’osais me lancer et ce voyage est l’occasion vu que j’ai très envie d’en parler !

On est parti du lundi soir au vendredi soir, ce qui nous a fait une soirée, trois jours pleins et une très bonne journée vu que l’avion était seulement à 20h30. Ces quatre jours ont été parfaits pour voir tout ce que nous voulions sans nous presser. Je vais donc vous faire un article par listes et bons plans (voyages étudiants obligent !) : logement, transport, visites, choses à voir, restaurants…

L’AVANT VOYAGE  :

Pour le logement, nous avons choisi d’être dans un chambre d’hôte pour être au contact des habitants, et on trouvait ça plus sympa que d’aller dans un hôtel ou une auberge de jeunesse. Et au final, quand on fouille on trouve des chambres très bon marché. Le prix des hôtels à Prague est adapté aux touristes donc très cher, alors que la vie là-bas est vraiment très abordable.

Nous nous sommes donc installées dans une chambre d’hôte à environ 30 minutes du centre en tram. Nous avions une chambre à 3 lits avec salle de bain privée et petit cuisine dans les parties communes, étant les seules hôtes nous avons pu totalement profiter de la cuisine et c’était très agréable. Le matin petit déjeuner avec du pain classique et une petite gourmandise chacune (beignet, croissant, pain aux pruneaux…). Et surtout ! Avantage non-négligeable, notre hôtesse parlait français ! C’était donc un plaisir de prendre le petit déjeuner avec elle, elle connait sa ville sur le bout des doigts, les astuces, son histoire, et vend sur place des tickets de transports ou autres. Nous avons pour tout ça payé 60euros chacune, voilà le site de Barbora, une hôtesse très sympathique et passionnée !

Pour les billets d’avion, nous avons voyagé avec easy-jet, alors ça a des inconvénients notamment la petite taille du bagage cabine qui est vraiment le SEUL bagage autorisé et dont la taille est vérifié au centimètre près, faites bien attention. Et c’est à dire pas de sac à main, donc il faut réussir à le planquer dans sa valise avant de passer le contrôle, sinon c’est 40euros de frais de soute je crois… Mais en contre-partie, en ayant pris nos billets en mars pour fin juin, nous avons payé environ 100euros l’aller-retour.IMAG0834

LES TRANSPORTS A PRAGUE :

Les moyens de transport sont très développés à Prague, il y a un fort réseau de bus, de tram et de métro qui fonctionnent toute la nuit. Les tickets là bas fonctionnent sur une durée limitée (30 minutes, 1h30, une journée, pass 3 ou 5 jours…) et il faut donc bien prévoir, surtout qu’il peut y avoir des travaux et embouteillages et que bus et tram roulent sur les mêmes voies que les voitures. Il faut savoir qu’une fois dans le centre si marcher ne vous dérange pas, tout peut se faire à pied. Nous avons donc pris un pass une journée seulement le jour où nous avons été visiter un château dans le nord de Prague, et des tickets 30 minutes ou 1h30 pour aller de notre logement jusqu’au centre (il y avait des travaux de tram donc on devait faire un changement bus/tram qui pouvait parfois prendre un peu de temps, mais normalement on ne met pas plus de 30 minutes je pense).

LA MONNAIE :

Eh oui, là-bas ce n’est pas l’euro mais des couronnes ! Pour un euro, vous avez environ 27 couronnes, et le niveau de vie étant peu élevé là-bas, vous pouvez manger extrêmement correctement pour 6/8 euros.

Voilà l’adresse d’un bureau de change que notre hôte nous a recommandé, ils donnent 2800 couronnes pour 100 euros, ce qui fait une taxe d’environ 2euros, pas de frais de commission ou autre entourloupe suspecte :

eXchange (de 9h à 20h)
Franz Kafka square, numéro 2, Prague 1

Pour info, on a dépensé, logement compris, environ 200euros en 4 jours, en se faisant plaisir sur la nourriture parfois, en visitant pas mal de trucs mais avec le tarif étudiant qui est très avantageux, en bref en faisant attention tout en sachant se faire plaisir !

IMAG1089

LES LANGUES :

La langue nationale est le tchèque et peu de personne parle anglais dans la population locale mis à part sur les lieux touristiques. L’allemand est plus couramment utilisé. Pour le français, rien ou presque n’est traduit. Dans les musées tout est en anglais, il faut donc mieux avoir une certaine compréhension de cette langue.

Mais pas d’affolement, je ne considère pas avoir un super niveau en anglais et j’ai très bien su me débrouiller ! Il ne faut pas que ça soit un frein pour partir dans cette magnifique ville.

LES VISITES :

  • Le musée Mucha : Je l’attendais avec impatience, et j’ai été quelque peu déçue. Un des musées les plus chers que nous ayons fait, pour pas grand chose au final. Il y a peu d’affiches d’art nouveau pour lesquelles cet artiste est connu, et j’espérais en voir beaucoup. On apprend néanmoins des choses sur Mucha, sa famille, son enfance, et surtout des tableaux et dessins d’un style qu’on ne lui connaît pas forcément sont présentés. Il y a un film à la fin de l’expo (j’ai du mal à appeler ça un musée sachant que c’est composé d’environ 3 salles…), long et qui a l’air assez complet, mais on a fait l’expo en fin de journée et je pense que j’ai un peu somnolé devant !
    Une belle boutique, divers souvenirs, affiches, tee-shirt à l’effigie de Mucha ou Kafka (les deux musées fonctionnant en partenariat). Nous en sommes ressorties avec chacune un tote bag, voici le mien. Trop cher pour ce qu’il est, surtout que le prix était spécial touriste vu l’étiquette rajouté sur le prix initial mais bon… Ça a été notre seul craquage !

IMAG1092IMAG0880

  • Le musée Kafka : Surtout, si vous voulez visiter les deux musées, il faut acheter le billet pour l’autre musée là où vous acheter le premier. Exemple : vous allez à l’expo Mucha, acheter de suite le billet pour Kafka, se présenter au musée Kafka avec le billet pour Mucha ne fonctionne pas et les deux musées ne sont pas tout près, ce système réduit de moitié le prix pour l’un des deux musées, ce qui est franchement avantageux.
    Passons au musée en lui-même. Eh bien pour le coup, vraiment, vraiment, vraiment génial. Le début peut rebuter, une longue frise généalogique incompréhensible, des photos et des lettres en allemand, mais arrivé juste après aux tables rondes qui abordent chacune à travers plusieurs documents des thèmes différents (son éditeur, un cercle dans lequel il évoluait, son rapport à son œuvre…), nous avons ensuite les portraits des femmes qui ont rythmé sa vie, ses œuvres, les thèmes récurrents qui y reviennent… La scénographie est époustouflante et reflète vraiment l’univers de Kafka, sombre, angoissé et un peu oppressant, mais c’est fait de telle manière qu’il reste agréable d’errer dans le musée.
    Vraiment à faire et prévoir suffisamment de temps, il ferme à  18h et n’avons pas pu bien profiter de la fin. Sinon, ce musée est situé dans une petite cour très mignonne et agréable, avec une fontaine particulière, je vous laisse en compagnie des photos pour que vous jugiez par vous-même. 😉

IMAG0935

 

  • Le château de Prague : Monument dans les hauteurs de Prague, il est composé de plusieurs bâtiments (onze à peu près il me semble), et vous pouvez choisir de faire le grand circuit (tous les lieux) ou le petit circuit (4 lieux), nous avons opté pour ce dernier parcours qui nous a paru suffisant. Sachez aussi que les jardins et l’enceinte du château sont en accès libre, et il est agréable de faire un tour dans les jardins quand il fait beau. Avec le petit circuit on a accès à la cathédrale Saint Guy, au l’ancien palais Royal, à la basilique Saint George et à la ruelle d’or. Nous avons coupé en deux, les deux premiers le matin, une pause pour déjeuner, puis les deux autres.
    La cathédrale est impressionnante par sa grandeur et ses vitraux très jolis (notamment un de Mucha !), les différentes chapelles et sculptures sont charmantes. Pas mal de monde mais ça reste visitable le matin, c’est surtout les groupes d’élèves/touristes/etc qui donnent cette impression de foule.
    L’ancien palais royal est doté d’une incroyable salle de danse dans laquelle on aurait bien esquissé quelques pas ou organisé un bal magnifique ! Notons la fenêtre dites de « défenestration » où les ennemis étaient jeté sans vergogne…
    La basilique St George est bien plus petite que la cathédrale et je l’ai trouvé très agréable, sobre mais avec quelques détails qui lui donnent tout son charme.
    Et enfin la ruelle d’or, une  petite rue avec des artisans locaux dans des anciennes petites maisons, certaines ont été réaménagé comme elles l’étaient à diverses époques : Moyen-âge, Renaissance, XVIIIe siècle… C’est assez impressionnant et intéressant de voir dans quelles conditions les gens vivaient.
IMAG0909
Le château de Prague vu des jardins
  • Le quartier juif – Josefov : Quartier dans le centre de Prague juste en dessous de la Vlatva (fleuve qui traverse Prague) et du quartier du château, de nombreuses synagogues le constituent. Elles sont toutes visitables ainsi que d’autres lieux du quartier par un billet commun (deux au choix il me semble, le complet et un autre avec une synagogue en moins).
    Nous avons pris ce dernier et par conséquent n’avons pu visiter la synagogue vieille-nouvelle, ni la synagogue Maisel qui était en travaux.
    Le cimetière juif compris dans le billet vaut le coup d’œil, plus de 12 000 pierres tombales sont entassées les unes sur les autres avec plus ou moins de densité selon les endroits. Quand le cimetière fut trop petit, les tombes furent superposées, ce qui donne un endroit à l’atmosphère particulière.
    La salle des cérémonies retracent les rites funéraires dans la religion juive, et les objets de ces cérémonies, la synagogue Klaus, assez sombre, relate les rites juifs, la vie quotidienne, etc…
    Haut lieu émotionnel, la synagogue Pinkas est un mémorial des juifs de Bohème et de Moravie, tous les noms des juifs morts sont inscrits sur les murs de la synagogue et le nombre de murs couvert de ces noms écrits si petit fait prendre conscience de l’horreur de l’holocauste. A l’étage sont affichés des dessins d’enfants réalisé pendant les camps de concentration par une professeur de dessin qui les a caché avec d’être déportée, cependant c’était sûrement une exposition temporaire, je ne pense pas qu’elle restera. Passage très émouvant donc.
    Et enfin, la synagogue espagnole, une magnifique synagogue à la décoration très riche, la plus ancienne de Prague qui a été entièrement restauré.
IMAG0852
Cimetière juif
IMAG0853
Synagogue Klaus
IMG_3513
Synagogue Espagnole
  • Le château de Troja : château au nord de Prague, il est entouré d’un zoo et d’un jardin botanique que nous n’avons pas visités. Très beau lieu avec un parc agréable, la bâtisse est rouge brique et blanche, avec un air majestueux mais néanmoins à taille humaine ce qui la rend accueillante. Grand plus, nous étions quasi seules dans le château, nous avons donc bien pu en profiter. La visite pour étudiant coûte 60kc, c’est environ le double je pense pour un billet normal. A l’intérieur il y a une exposition de sculptures surtout mais aussi d’affiches publicitaires (une de Mucha), de photos, de peinture, de fresques… C’était très agréable et très joli. A noter absolument, l’immense salle entièrement en trompe l’œil, le plafond paraît vouté alors qu’il est, d’après les indications, entièrement plat… On en doute encore !
IMAG0952
Château de Troja au toit coupé
10443143_10204326200614161_7014717649754271006_o
A partir des fenêtres le plafond est plat…
  • Le monastère de Strahovska : près du château, on y accède par une petite place très mignonne, malheureusement je ne sais plus le nom de l’arrêt de tram… C’est un endroit très joli dans les hauteurs de Prague par lequelle on a une magnifique vue mais peu de bâtiment sont visitables. Il y a une Église mais on ne peut entrer que dans le début du bâtiment, une partie de l’Église étant bloqué par une grille. Une bibliothèque est également visitable mais on ne rentre que dans les couloirs permettant d’accéder aux bibliothèques et on voit celle-ci uniquement de cet endroit. Pour visiter les bibliothèques il faut réserver au préalable en appelant un numéro de téléphone, ce qui n’est précisé nulle part ailleurs qu’une fois près des bibliothèques et qu’on a payé pour entrer (50kc)…

IMG_3802

  • Le pont Charles : Plus balade que visite, ce pont majestueux portant des statues religieuses permet une vue magnifique sur Prague, de nombreux artistes y exercent, une traversée à faire !

IMAG1021

Voilà pour les visites, maintenant passons aux choses sérieuses… Les restaurants !

LES RESTAURANTS :

Nous avons fait 6 restaurants en tout mais je n’ai malheureusement pas pris les adresses de tous, ni leur noms, donc je vais vous parler de ceux dont j’ai les informations ! C’est parti…

  • Bakeshop : boulangerie institutionnelle de Prague, on n’y trouve des produits tant salés que sucrés et il y a possibilité de manger sur place. Nous en attendions beaucoup mais avons été pas mal déçues, pour la quantité et la qualité le prix était assez élevé par rapport aux endroits que nous avons testé par la suite. Sinon les employés sont très agréables, et l’endroit très sympa, très lumineux grâce à ces baies vitrées. Au final bien pour acheter une petite pâtisserie pour un petit creux ou du pain, mais pas pour y manger. Ils servent également des jus de fruit frais, des smoothies et boissons chaudes.
    Ce café se situe dans le vieux quartier de Prague.

  • Café Campanula : Petit restaurant près du mur de John Lennon, on a pu manger dehors dans un petit cloître très mignon car il faisait beau. Peu de plats sur la carte, j’ai pris des pâtes à la thailandaise, thailandais qui est beaucoup plus épicé que chez nous, je n’ai pu finir tellement j’avais la bouche en feu ! Mes meilleures amies ont pris des salades qui étaient bonnes mais très peu copieuses pour le prix payé. Y aller seulement pour une petite faim. L’eau et le couvert sont payants.

IMG_3629

  • Pasta fresca : LE meilleur resto qu’on ait fait sur tous les plans ! Il se trouve près de la place de l’hôtel de ville, entre deux restaurants à rabatteurs, une petite porte donne vers ce lieu à haute jouissance gustative… (Adresse : Celetna, 11. Praha 1). Le restaurant sert des pâtes faites devant vous, plusieurs variétés sont proposées, il possède également sa vinothèque et un étal impressionnant de poissons frais, plus quelques jambons suspendus… Impressionnant et le tout agencé de manière très classe.

Les filles ont pris un gaspacho fort à leur goût et je me suis accordée un verre de vin, qui était, pour moi qui ne suis pas du tout spécialiste, très bon. Puis le plat, chacune un plat de pâtes pour faire honneur au lieu, des farfalles au poulet pour moi, au saumon pour elles. Les deux plats agrémentés d’herbes et de petits légumes, parfait. Le personnel est adorable, on a pu payer séparément sans qu’aucune de nous n’ait le compte exact, ils sont très à l’écoute, bref, aucun souci.
Je ne peux que vous conseiller ce lieu chaudement !

IMG_3769IMG_3770

  • Lehka Hlava (la tête claire en français) est un restaurant végétarien au numéro 2 de la rue Borsov dans Praha 1. Attention il faut réserver !! Nous avons eu de la chance d’avoir une place car une table s’est libérée à notre arrivée mais avons dû attendre un peu. Le cadre est très joli, la pièce où nous avons mangé est assez sombre mais à côté un patio amène de la lumière.
    La nourriture est très bonne et soignée et ne connaissant pas les plats végétariens nous en avons découvert certains. Et sinon il y a des légumes traditionnels : tomates séchées, houmous, salades, guacamole…
IMG_3784
Salade d’agrumes et d’amandes

Le truc sympathique à faire pour goûter un peu de tout est de prendre plusieurs entrées, un peu comme on prendrait des tapas.
Ambiance très chaleureuse, très beau décor qui ont l’air de changer selon les saisons. Très recommandé, on en sort le ventre plein, et en plus on peut demander à emporter en plus certains plats, ce que nous avons fait pour grignoter le lendemain à l’aéroport.

  • Restaurant Questenberk : magnifique terrasse, peu de plats à la carte mais relativement varié : soupe froide ou chaude, pâtes, risotto… Les photos parleront mieux que moi !
IMG_3819
Soupe de concombre froide avec noisette, et autres.
IMG_3829
Vue sur le monastère depuis le restaurant
IMAG1014
Vue sur Prague depuis le restaurant

 Après le restaurant des petits chemins par la forêt vous permettent de redescendre dans le centre de Prague de manière reposante et agréable.

IMAG1018

Voilà, je pense avoir fait le tour de tout ce que nous avons fait ou en tout cas en grande partie ! Il ne vous reste plus qu’à aller visiter cette magnifique ville maintenant, et voir d’autres choses pour me les conseiller ! J’espère vous avoir fait voyager en images en tous cas… Si vous avez été à Prague j’accueillerai vos avis et conseils avec plaisir, si vous voulez y aller je serai ravie d’en discuter avec vous, bref dans tous les cas n’hésitez pas à laisser un commentaire 😉 A bientôt !

Publicités

11 réflexions sur “Voyage : Prague, République-Tchèque

  1. Flûte alors, la République Tchèque n’a pas l’euro ? J’étais persuadée que si… Pourtant je suis allée à Bratislava en Slovaquie et ils avaient l’euro… Et raaaah pour les gens qui ne parlent pas anglais. A Vienne c’était pareil, peu parlaient l’anglais, encore moins le français, on a pas mal galéré de ce côté-là !

    Bon ça ne m’empêchera pas d’aller à Prague quand même, cette ville est en tête de mon top five de capitales européennes pas encore vues à visiter ! Surtout que tu donnes envie 🙂

    • Nan pas d’euros, mais ce qui donne un côté très avantageux pour les prix, et puis ça dépayse c’est assez drôle de passer son temps à convertir pour savoir combien ça fait ! Moi ça ne m’a pas déplu ^^
      Ouuui, c’est vraiment une jolie ville ❤ Et quel est ce top five alors ?

  2. C’est vrai c’est une superbe ville, l’une des plus belles en Europe à mon avis! Mais c’est trop grand et c’est très fatigante à visiter… En 3 jours, j’ai pas pu faire le tour, certainement parce que les rues pavées en pentes raides me donnaient mal au pieds aussi! Mdr … Heureusement que j’ai pu visiter sa somptueuse et majestueuse Cathédrale, c’est ma petite consolation! Et ce que j’aime bien aussi dans cette ville c’est que les bâtiments ont une histoire, les constructions n’ont pas été fortuites, chacune d’elles regorgent des histoires fascinantes et qui valent la peine d’être connues.

    • Oui c’est sûr que dès qu’on sort du centre de Prague on peut facilement se perdre !
      Je ne connais pas toutes ces histoires mais c’est une ville très agréable dans laquelle se promener en tous cas et même y vivre doit y être sympathique… 🙂
      Merci de ton passage !

  3. Super compte rendu avec tout plein de détails, à regretter de ne pas s’être pliés dans vos bagages… Prague m’a toujours donné envie, et ton article ne fait que le confirmer. Ne serait-ce que pour le musée Musha… ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s