Les jumelles de Highgate d’Audrey Niffenegger

 

Aux abords d’un cimetière londonien, des sœurs jumelles cherchent à percer un secret de famille et nous entraînent dans leur univers délicieusement inquiétant. Valentina et Julia, inséparables sœurs jumelles, reçoivent un étrange héritage d’une tante qu’elles ne connaissent que de réputation. Et pour cause, il s’agit de l’énigmatique sœur jumelle de leur mère, toutes deux ne s’étant plus parlé depuis vingt ans. Le testament est formel : le legs de l’appartement ne sera effectif que si les deux jeunes filles viennent habiter pendant un an dans cet immeuble victorien, situé près d’un des plus anciens cimetières de Londres… et à condition que leur mère n’y mette jamais les pieds. Intriguées, les deux jeunes filles quittent leurs parents pour ce lieu inconnu, où le fantôme de leur tante semble hanter chaque recoin de l’appartement, où les murs paraissent abriter des secrets et les extravagants voisins cacher bien des mystères. Livrées à elles-mêmes, Valentina et Julia se laissent séduire par cette atmosphère dangereusement romantique, au risque d’avoir pénétré dans un monde d’où elles ne pourront plus revenir.

Première phrase : Elsphet mourut au moment où Robert, debout devant le distributeur de boisson, regardait le gobelet en carton se remplir de thé.

Edition :  Oh ! Editions

Nombre de pages : 409

Mon avis :

*Qu’est ce que je vais bien pouvoir raconter ?* Une petite présentation rapide des jumelles : Julia, la plus extravertie, « gouverne » sa soeur Valentina, qui est plus effacée, plus réfléchie plus calme. Je me suis plus attachée à Valentina, Julia avait un côté despotique avec sa soeur qui m’a déplu. J’ai trouvé le personnage d’Elspeth, la tante des jumelles, désagréable, je ne me suis vraiment pas attachée à elle. Robert le voisin du dessous est sympathique, il fait une thèse sur le cimetière de Highgate et était l’amant d’Elspeth. Enfin le voisin du dessus Martin est atteint de TOC et ne peut pas sortir de chez lui. Voilà pour les personnages principaux, maintenant le cadre : j’ai été complètement conquise par le Cimetière qu’on visite pendant toute la durée du roman, et par les appartements victoriens. L’atmosphère qui s’en dégage est inquiétante et mystérieuse mais avec un certain charme.

L’histoire maintenant *on arrive aux choses compliquées* heuu… bah franchement j’ai été déçue !

Je sais pas trop à quoi je m’attendais, mais pas à ça ! L’histoire commence vraiment au bout de 50 pages,  jusqu’à l’apparition du chat, c’est « mou », lent, on a une description de  la vie quotidienne des jumelles à Londres. Ensuite, ça accélère et là ça part dans tous les sens. On sentait Valentina étouffée par sa soeur, mais tout d’un coup ça devient trop pour elle ! On part complètement dans l’irrationnel et le surnaturel (un peu avant aussi, mais ça frappait moins). Je vais pas trop en dire, mais j’ai trouvé la situation présente malsaine. Cependant j’ai trouvé intéressant le thème de la gémellité, mais il aurait mérité d’être plus expliqué !

Mais l’atmosphère du cimetière est vraiment fantastique, ensorcelante et mystérieuse, si je retourne à Londres j’irai sûrement le visiter =)

Un dernier point sur la présentation du livre : la couverture est vraiment très jolie, les couleurs et l’ambiance reflètent bien le livre. Ensuite à l’interieur, la police choisie est très agréable à lire, et la page de séparation de chaque partie décorée avec corbeaux en plein vol est  très enchanteresse ! =)

Pour conclure un livre sur lequel je n’ai aucun avis déterminé, certaines parties m’ont plues, d’autre pas du tout !

Publicités

12 réflexions sur “Les jumelles de Highgate d’Audrey Niffenegger

  1. de mon côté, j’ai bien aimé! c’est vrai que c’est long à démarrer, mais après le début laborieux j’ai aimé l’installation progressive du surnaturel! la situation finale est carrément malsaine mais c’est bien que l’auteure soit allée au bout de son idée!

  2. T’as réussi à écrire ta critique ;D
    En tout cas, tu m’intrigues, avec ton avis mitigé. Faudra que je mette la main dessus.
    (et tu n’as pas publié d’article sur Le Temps n’est rien, je suis triste ;_; )

    • Là je suis en vacances, si j’ai le temps et le courage, je le fais 😉 (vue que je tombe malade, pile quand je suis en vacances, je serai plus souvent dans mon lit, que sur l’ordi mais j’essaierai 🙂 )

  3. J’ai adoré ce roman tout comme j’avais adoré Le temps n’est rien. Valentina est effectivement très attachante et le roman donne vraiment envie de visiter le cimetière de Highgate ! D’ailleurs il est inscrit sur ma to visit-list la prochaine fois que je vais à Londres !

  4. J’avais beaucoup aimé l’ambiance aussi mais l’histoire ne m’avait vraiment pas convaincue non plus, même pour du fantastique. Et puis il est très bien ton avis ! ;P

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s